Je ne me souviens toujours pas de son visage

Je ne me souviens toujours pas de son visage parle de notre attachement à la terre et à sa mémoire, de l’expropriation à l’expulsion. Sous forme de conte dramatique et d’hyperbole, la violence y est sans commune mesure, nous donnant à voir la dévastation du territoire mexicain. Jamais frontale, toujours avec délicatesse, l’œuvre construit elle-même […]

La Face B de la matière

La Face B de la matière est un texte sur l’anarchie sous forme de documentaire scénique, où la rhétorique n’est qu’une métaphore de l’échec. L’anarchie comme politique et comme caprice de la matière dans le corps, l’anarchie du premier acteur de tous les temps : Lucifer. C’est un récit de la dévoration des êtres entre eux […]